INITIATIVES MAROCAINES POUR LE CLIMAT



En juin 2016, un appel à candidature a été lancé à plus de 300 adresses mails en juin 2016, il a permis de recevoir 34 projets
éligibles dont 6 ont été retenus pour être présentés la Journée Climat. Les initiatives marocaines pour le climat sont des projets
innovants pour lutter contre les changements climatiques. Elles prouvent que des alternatives efficaces et viables existent pour
réduire notre impact environnemental, augmenter notre efficacité énergétique ou encore changer nos comportements.

Jury du comité de sélection :

Vincent Guigon, du Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarités (GERES)

Asmae Arabaoui, de Energie, Solidarité et Environnement (EnSEn)

Safaa Choukairy, de Energie, Solidarité et Environnement (EnSEn)

Annie Mellouki, du Réseau des initiatives Agroécologiques au Maroc (RIAM)

Abdelhadi Bennis, de l’association Ribat Al Fath

Mathilde Gourion Retoré, de l’Ambassade de France au Maroc

Et notre invitée, Meriem Houzir, de AlliaDev et organisatrice d’Initiatives pour le Climat (http://www.initiativesclimat.org )

sur scène

1
ADL Chefchaouen 

Renforcement des capacités locales du douar Azaghar à travers l’introduction d’un system d’énergie solaire hybride

2
ADMR

Pour un modèle de douar du XXIème siècle, restauration des maisons en matériaux traditionnels.

3
BAHRI

Valorisation des chiffonniers et sensibilisation au tri sélectif / recyclage

4
DAR SI HMAD

Moissonner le Brouillard

5
OCADD

Sensibilisation des élèves des écoles primaires aux problèmes de l’eau à travers les expressions artistiques

6
THM

Les femmes semencières au Maroc

autres projets éligibles

Pour une agroécologie solidaire en zone aride au Maroc

AFEMAC Maroc (douar d'El Hamri)

contact : fouziadelaite.nancy@yahoo.fr

L’association France et Maroc au Cœur développe des actions d’agroécologie solidaire privilégiant les jardins familiaux et les parcelles agroforestières. L’objectif est de promouvoir une agriculture alternative respectant les sols et la biodiversité, ouvrant sur l’auto-alimentation des familles, aidant à l’autonomisation des femmes, préparant une agrégation des acteurs autour d’une structure fédérative. Le lieu d’ancrage est le douar d’El Hamri en réseau avec plusieurs autres douars environnants. Les bénéficiaires sont les familles, les petits agriculteurs, les jeunes du groupe scolaire d’El Hamri (6 douars), les responsables associatifs et les institutionnels locaux.

Plantations D'ARGANIERS ET DE CAPRIERS

Coopérative agricole féminine AL Amal

contact : idhmidamohamed@gmail.com ou consultingtem@yahoo.fr

Le projet s’articule comme suit : - le creusement et l’équipement d’un puits
- l’amélioration des techniques de pépinière
- la production d’environ 6.000 plants de câprier et 300 d’arganier à la pépinière
- la plantation de 50 ha en arganier
- l’économie de l’eau d’irrigation par l’équipement de 3 ha en système d’irrigation localisé
- le renforcement des capacités d’une vingtaine de jeunes agriculteurs
- la sensibilisation des femmes non adhérentes de la zone d’intervention
- la sensibilisation des associations sur l’importance de l’implication des femmes dans la gestion durable
- le recrutement de 2 gardiens
- les actions de sensibilisation citées ci-dessus doivent débuter avant le lancement des opérations de plantations et accompagner le projet durant son exécution.

Eco village touristique 100% Autonome

Aloé d'Agafay

contact : contact@aloedagafay.com

C'est un projet d’Eco Tourisme innovant 100 % autonome aux portes du désert à 20 mn de Marrakech. Il est un "TEMOIN" du développement durable au Maroc qui a pour but de faire prendre conscience et de sensibiliser la population locale et étrangère au respect de l'environnement pour qu’ils deviennent acteurs et écoresponsables. Les constructions, les espaces verts tels que le potager, le champ d'aloé-véra et les aménagements intérieurs sont réalisés dans un total respect de l'environnement avec des matières naturelles locales pour une harmonie maximale entre chaque élément. ... En cette période de plein essor des nouvelles technologies, il est nécessaire de relier l'homme à la Nature par un "retour aux sources" pour offrir un avenir meilleur et montrer que "TOUT EST POSSIBLE".

Maison des nomades des hauts plateaux de l'Oriental (nommé "tente du nomade")

AMODD : Association Maroc Oriental pour le Développement Durable

Pour que les éleveurs (et leurs troupeaux) ainsi que leur famille persistent sur le territoire des hauts plateaux de l'Oriental malgré les aléas climatiques, et ce sans dégrader les pâturages tout en gagnant correctement leur vie (argument majeur pour que les jeunes éleveurs restent au pays et ainsi contribuent à éviter, demain, la désertification des sols et du territoire), le projet de maison thématique du nomade (tente du nomade...) trouve sa justification, entre autre, par des actions futures de plaidoyer. Les impacts attendus de ce projet sont d'ordre économique, social, et environnemental (le pastoralisme pour être durable, doit être respectueux des ressources naturelles ...) Les bénéficiaires du projet sont : 1/ Les éleveurs nomades des hauts plateaux de l'Oriental du Maroc 2/ Toute la sous--‐région sud Oriental du Maroc (en particulier les collectivités locales et les commerces) par l'attrait touristique de la maison du nomade

Sensibilisation et engagement des communes et communautés littorales face aux risques de submersion marines dus à l’élévation du niveau marin en rapport avec le changement climatique

Association marocaine pour la Protection du Littoral et Développement Durable = AMPLDD

contact : abenmohammadi@gmail.com

La dimension littorale est stratégique au Maroc avec ses 3446 km de côtes mais l’avantage que tire ce dernier de cette dimension risque de devenir un vrai handicap suite à l’élévation du niveau de la mer et des risques de submersions marines et érosion côtière. Les dégâts des tempêtes marines qui ont touché les côtes atlantiques marocaines durant les deux dernières décennies entrainant dégradation des ouvrages portuaires et inondation des villes côtières (Mohammadia, Casablanca, Kénitra, Rabat-Salé) retiennent de plus en plus l’attention des communes littorales sur les risques potentiels de submersion marines. L’objectif visé par ce projet est la sensibilisation et la prise de conscience des communes et communautés littorales des risques encourus ainsi que l’aide à leur engagement dans la planification en vue de l’adaptation aux submersions et recul trait de côte.

ANALYSE ET DEVELOPPEMENT DE L’APPRENTISSAGE DE CONCEPT «EDUCATION ENVIRONNEMENTALE » DANS LE CURRICULUM MAROCAIN

contact : assorechereduc@gmail.com

Le projet « Analyse et Développement de l’apprentissage du Concept Education Environnementale dans le curriculum Marocain », qui sera réalisé par des professionnelles dans le domaine de l’éducation et de la formation, vise à la contribution dans l’intégration, à la réussite, dans le système scolaire marocain, d’une éducation environnementale de qualité, pertinente et efficace, voire d’une participation du public scolaire et non scolaire au développement d’un environnement viable Et ce à travers tout d’abord une étude analytique des manuels scolaires du cycle primaire (Nachat al ilmi) , ensuite une enquête auprès des enseignants du primaire pour mesurer leurs degrés de satisfaction quant aux manuels scolaires actuels et enfin un regroupement par axe de leurs suggestions et propositions pour une éducation environnementale de qualité . A l’issue de cette étude, des propositions seront exposées afin d’améliorer la qualité des manuels scolaires marocains du primaire en plus un guide destiné aux enseignants du cycle primaire montrant les nouvelles méthodes d’apprentissage ainsi que des activités d’enseignement sur l'éducation environnementale.

De la COP21 à la COP22 : le climat change et vous ?

Association des petits débrouillards de Fès pour le développement durable (Acronyme : apdf.pourlesciences)

L’association les petits débrouillards de FES pour le développement durable, a démarré à partir du mois de Janvier 2016 son projet/défi : DE LA COP 21 A LA COP 22 : LE CLIMAT CHANGE ET VOUS? ...QUEL EST TON PROJET SCIENTIFIQUE POUR ATTENUER SES EFFETS ? Bénéficiaires du projet : élèves et lycéens des classes BIOF et étudiants
Objectifs :
-Conscientisation sur les changements climatiques et la COP 22 et adoption d’une charte d’écocitoyenneté
-Initiation à l’innovation par le numérique pour les motiver à proposer leurs solutions pour atténuer les effets des changements climatiques
-Exposer et communiquer sur leur projet lors de l’exposcience : - « Printenps des sciences 2016 » du 20 au 21 Mai 2016 à la Maison des sciences de FES située au sein du centre d’éveils culturels et artistiques « Oum Aymane » de l’AREF FES-MEKNES et « Expo Sciences Européenne» ESE 2016 à TOULOUSE du 9 au 15 juillet 2016
Partenaires : l’Institut Français de FES et le LADIPEC de l’USMBA et l’AREF FES-MEKNES

ECOUTES TERRITORIALES DES MONTAGNES MAROCAINES

Association des Populations des Montagnes du Monde - section Maroc (APMM-Maroc).

Pour que les montagnards soient mieux reconnus et puissent faire entendre leur voix à la 22 ème COP à Marrakech, nous, populations de montagnes avons souhaité rendre compte de la manière dont notre quotidien est impacté par le changement climatique et donner rendez-vous à des montagnards du monde pour faire entendre les solutions que nous portons. L’APMM a lancé un programme d’écoute territoriale dans les 4 massifs du Maroc dans le but d’établir un diagnostic basé sur des témoignages de changements climatiques vécus depuis trente ans et apporter nos propositions de solutions dans les mécanismes de mise en œuvre des accords établis lors de la COP 21 de Paris.

Projet Eco-Hammam

ARADD

Les bains publics traditionnels (Hammams) sont des entités qui occupent une place importante dans le tissu urbain de Casablanca, comme dans la plupart des villes du voisinage méridional pour des raisons culturelles et religieuses. Ces Hammams ont encore un avenir devant eux puisqu’ils figurent encore dans les plans d’aménagement de chaque région. Les Hammams consomment de grandes quantités de bois énergie et d’eau, tout en produisant des eaux usées et des gaz à effet de serre. De par leur nombre et les nuisances qu’ils génèrent, ils présentent un défi environnemental et de développement durable pour la province de Nouaceur dans la région du Grand Casablanca. Dans ce contexte, l’idée de ce projet est de participer avec les autorités locales à développer une vision claire et des plans d’action de développement durable dans la région. Ceci passe par l’implémentation d’un modèle démonstratif, reposant sur une technologie nouvelle innovante, pour traiter l’eau usée avec récupération de chaleur, afin d’augmenter l'efficacité énergétique, d’économiser l’énergie et d’utiliser des sources d'énergie renouvelables. L’eau usée pourra être traitée par des systèmes compacts en vue d’une réutilisation, afin de tendre vers des cycles fermés de ressources (Arrosage des espaces verts à proximité du Hamman, recharge artificielle de l’aquifère, mise à disposition d’une eau de bonne qualité pour l’irrigation…)

Reconversion du système d'irrigation gravitaire en irrigation à économie d'eau et renforcement de la ressource en eau dans le périmètre de Faryata

Association Eau et Energie pour Tous (ASEET)

contact : maaouniabdelhak@gmail.com ou tarikhbid@gmail.com

-Passage du mode d'irrigation gravitaire au mode d'irrigation localisée sur une superficie de 1500 hectares dans la commune de Tagzirt, à partir de la source Aïn Fechtala, et mise en place d'une station de refoulement à base d'énergies renouvelables. Ce projet a pour objectifs : Regroupement et défense des intérêts de 650 agriculteurs en renforçant l'esprit de coopération et de solidarité
-Développement de l'autonomie de gestion
-Vulgarisation des techniques agricoles et de valorisation du m3 d'eau, de la source Aïn Fachtala, en augmentant le rendement agricole tout en préservant la qualité de l'environnement
-Contribution à l'amélioration du revenu des agriculteurs

Autonomisation des femmes à travers l'art écologique.

Au Grain de Sésame

contact : augraindesesame@yahoo.fr

Au Grain de Sésame est une entreprise sociale en art et design écologique qui s’est donnée pour mission de contribuer, à son échelle, aux efforts de développement durable au Maroc, par l’intégration dans son fonctionnement des finalités écologiques, économiques et socioculturelles.   En décembre 2013, autour d’une technique innovante de recyclage de papier,  Au Grain de Sésame lance les ateliers d’art et de design écologique avec comme vision l’autonomisation des femmes à travers l’art écologique.   Un programme d’enseignement artistique innovant, pouvant être dupliqué et  contribuant à renforcer les capacités des femmes pour  devenir elles-mêmes des acteurs effectifs du développement durable et de l’environnement.

Unité pour collecte et valorisation des déchets solides

Dades Environnement

contact : ouammimhamed@gmail.com

La croissance démographique, l’urbanisation rapide et l’évolution du mode de consommation, la production des déchets solides dans la région est en constante augmentation Le projet consiste en une unité de collecte sélective, de triage et de traitement des déchets solides, (plastique, métal, verre, papier, huiles alimentaires et mécanique usagées….). Le projet aborde toutes les étapes de la chaîne d’activité qui mène à la valorisation des produits. La filière complète couvre les opérations suivantes : -La collecte et le tri par un réseau de collecteurs indépendants ;
-La centralisation, le triage et le premier traitement (décrassage, découpe) ;
-La transformation et le lavage ;
-La vente aux entreprises spécialisées pour la fabrication des produits finis.

Les Carrés de la Dignité

Association DARNGH pour le Développement Rural et Durable,

contact : agri.bled@gmail.com

Créée en 2002, l’association Darngh pour le Développement Rural et Durable est basée dans la commune de Dar El Jamaâ (Amizmiz) et intervient dans 32 douars. Parmi ses principales missions, développer le concept des « Carrés de la Dignité » qui sont des parcelles attribuées à chacune des familles villageoises pour la culture de ses propres fruits et légumes. Ces parcelles sont équipées en système goutte-à-goutte et les chefs de familles sensibilisés et formés. L’association œuvre également pour la scolarisation des jeunes enfants, notamment des filles, ainsi que la promotion du patrimoine local : l’artisanat (tapis), la troupe musicale Ahwach, les produits du terroir. Danrgh et ses partenaires participeront activement à la COP22 par le biais d’ateliers et de chantiers participatifs.

Impacts de l’exploration et l’exploitation des Gaz de schiste sur l’Environnement, la Santé, l’Eau et le climat

Espace de Solidarité et de Coopération de l’Oriental

contact : oujdaesco@yahoo.fr

Le Gouvernement Marocain envisage de réaliser un programme d’exploration et d’exploitation des Gaz et huiles de schiste. Dans le cadre des attributions constitutionnelles de la société civile, nous avons jugé opportun de mener une campagne d’information, de sensibilisation et de mobilisation pour protéger la population et l’intérêt général du pays. L'usage de la fracturation hydraulique en vue de l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste est très dangereux pour la santé publique, pour l'eau, l'environnement et le réchauffement climatique. De nombreux produits chimiques toxiques et cancérigènes sont utilisés et contaminent la nappe phréatique. Il est établi que la fracturation hydraulique cause des séismes au voisinage des zones des forages. Les eaux usées de la fracturation hydraulique ne peuvent être traitées au niveau des STEP même les plus performantes et sont délaissées dans la nature. Parmi les objectifs de notre projet :
1/ Informer et sensibiliser les associations, les élus communaux et les parlementaires.
2/ influencer la politique publique pour interdire la Fracturation Hydraulique au Maroc.
3/ Promulgation d’une Loi pour interdire cette technologie au Maroc.

Autonomisation des femmes et promotion des emplois verts dans l’Arganeraie de Messguina

Association Ibn Al Baytar

contact : association.ibnalbaytar@gmail.com

Depuis sa création en 1999, l’association Ibn Al Baytar (AIB) mène des travaux, pour faire de l’arganier un levier de développement local et d’autonomisation de la femme rurale. Dans la continuation de ses activités, l’AIB a entrepris depuis 2008 un projet pilote dans l’Arganeraie de Messguina au profit de ses riverains pour une meilleure résilience aux changements climatiques. Il s’agit de cartographier le territoire de Messguina ; de structurer la filière huile d’argane depuis l’arbre et de renforcer les capacités des riverains de la forêt pour qu’ils soient les premiers bénéficiaires ; d’initier une route écotouristique « Route de Messguina » ; de diversifier les activités génératrices de revenu à partir des plantes médicinales locales et de réhabiliter l’arganeraie et les jardins potagers traditionnels.

Mise en place d’une dynamique d’éducation à l’environnement et de développement durable dans les communes rurales du Cercle du Zerhoun – Province de Meknès/Maroc

Association IFKER d’Education à l’Environnement et Développement.

contact : associationifker@gmail.com ou assoIfker ou www.associationifkermoulayidriss.org

Face à une dégradation des ressources naturelles des montagnes du Zerhoun, l’association « Ifker » entreprend ce projet en concertation avec ses partenaires, dont l’UICN et HCEFLCD, afin de contribuer à la protection de la biodiversité qui passe par l’éducation, la formation et la sensibilisation des différents acteurs concernés et des jeunes générations à la protection de ce patrimoine commun particulièrement dans un contexte de changement climatique. La dynamique initiée dans le cercle de Zerhoun actionnera plusieurs leviers de développement territorial et de préservation de l’environnement. La durabilité sociale et économique des actions du projet vise la valorisation des produits de terroirs, l’écotourisme, la valorisation des plantes aromatiques et médicinales, l’agro-écologie et la qualification du capital humain local (jeunes et femmes).

TOUS ENSEMBLE POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGETIQUE

Les Enfants de Zélidja

contact : enfantsdezellidja@zellidjaboubeker.net ou sadequibenali@gmail.com.

Ce projet s'inscrit dans une double dimension:
-Concevoir des axes pédagogiques entre jeunes (France/Maroc) pour les sensibiliser aux questions climatiques en mettant en place des chantiers solidaires qui consistent à nettoyer les plages (notamment prélever tous les déchets plastiques, qui constituent des éléments nocifs pour l'environnement et à fortiori pour le climat),
-Veiller à la rencontre entre jeunes de cultures différentes afin de les amener à identifier des valeurs communes, à les respecter: 
En effet, il nous semble que permettre à des jeunes des deux rives de la Méditerranée de communiquer et de s'inscrire ensemble dans une approche de protection de la nature et de notre environnement, c'est répondre à la protection du climat mais c'est aussi renforcer nos convictions d'humanisme de paix et de solidarité. De la COP21 à la COP22, notre ambition est de permettre le franchissement des frontières aux idées porteuses de sens.  Lieu de la collecte des déchets:  de TIZNIT à SIDI IFNI MAROC, mais cette action est transposable

NANO-IRRIGATION

Les Eco-technologistes est une ONG fondée par Mohamed EL FAKIR et Nasser ABUHAIMED, elle est en cours d’enregistrement à Hong Kong. La nano-irrigation, est une technologie basée sur un tuyau assurant une irrigation 24h/24h et à une pression de 0.25 à 0.5 bar. Chaque mètre de tube libère entre 3 à 5 litre d’eau par 24 heures avec des économies allant jusqu’à 80 % en eau. La technologie est maitrisable sur tous les aspects techniques. La technologie a besoin d’être développée sur tous les systèmes végétatifs et sur différentes régions. L’irrigation des espaces verts et jardins publics est parmi les débouchés les plus souhaités en assurant un contexte de verdure et de végétation prenant de l’eau en petite quantité sans presque aucune intervention humaine. L’intégration des énergies propres (solaire et éolienne) dans le fonctionnement du système présente pour nous le moteur du développement durable.

Développement des filières agro-écologiques à haute valeur ajoutée et résilience au changement climatique

Oasis Dades

contact : ouammimhamed@gmail.com

Face aux constats suivants :
- Manque de culture environnementale chez les agricultures et les éleveurs
- Filières agro-écologiques non organisées et non structurées
- Nécessité de protection des pâturages
Le projet propose :
- La sensibilisation des agricultures et des éleveurs sur le plan Maroc vert et sur les filières agro- écologiques
-La vulgarisation sur les modalités d’accès au fond de développement agricole
-L’organisation de formations au profit des agricultures
- La sensibilisation et appui à l’organisation professionnelle des agricultures des filières agro-
- L’Organisation de formations sur la valorisation des produits de la filière agro-écologique notamment la rose DAMASCINA qui caractéristique la région du Dades et de kelaamgouna

Réalisation d’un puits solaire

ASSOCIATION SERGHINE POUR L’EAU POTABLE

contact : ouammimhamed@gmail.com

Le projet consiste à la réalisation d’un puits solaire dans le domaine oasien rendu vulnérable par le changement climatique, afin de sécuriser l’eau potable pour la population locale, améliorer l’accès sur une base durable et bien gérer la demande intensive de la population. Les objectifs du projet sont les suivants : - Répondre aux besoins intensifs de la population en eau potable et d’une façon permanente, afin d’améliorer les conditions de vie de cette population.
- Améliorer et renforcer l’adaptation du cadre de vie de la population oasienne au changement climatique.
- Réduire le taux d’exode rural qui bloque le développement de la région.
Les bénéficiaires de ce projet sont :
- La population de trois douars (500 foyers)
- Les écoles
- Les mosquées
- Les places publiques

Souveraineté, sécurité et durabilité d'une alimentation bonne, propre et juste

Slow Food Maroc

contact : slowfoodmaroc@gmail.com

Slow Food Maroc mène son projet, selon les approches participative et genre et dans le cadre d'un réseautage, en impliquant chercheurs, cadres, techniciens, étudiants, écoliers, petits producteurs, ainsi que des partenaires associatifs et institutionnels nationaux et internationaux. Il consiste en la valorisation et préservation des systèmes marocains de production de la nourriture de qualité d'origine, respectueuse de l'environnement, assurant l'équité durant son cycle (Production, transformation, consommation…). Le projet s'articule principalement autours des actions de jardinage agroécologique; du recensement et catalogage de produits de l'arche; de l'alliance entre les petits producteurs, les chefs cuisiniers et les consommateurs; de l'organisation d'évènements nationaux et internationaux d'exposition et de commercialisation des produits bons propres et juste; de l'organisation de formations itinérantes documentées et d'assistance des jeunes et petits producteurs sur les thématiques de résilience des systèmes de production de l'alimentation; de montage de petits projets et plaidoyer au profit des bénéficiaires localisés. Ces bénéficiaires sont structurés en conviviums (antennes locales et régionales), en communauté de production de la nourriture (Sentinelles et coopératives).

Renforcement du dialogue citoyen : Campagne de propreté dans le quartier Derb Ghalef-Bath à Casablanca 

Association Tahadi pour l’environnement

contact : tahadi2003@gmail.com

L’association Tahadi envisage de réaliser une campagne de propreté dans le quartier Derb Ghalef, son objectif étant de promouvoir la coopération entre la commune, la société civile et la jeunesse pour un environnement sain et pour combattre le problème de déchets et de pollution. Sensibiliser les jeunes étudiant(es), les femmes et les hommes du quartier, les enfants et les cadres associatifs sont les bénéficiaires de cette campagne par le biais de sensibilisation et de formations dans le but de les conscientiser et de renforcer leurs capacités en matière de protection de l’environnement.

CIPA – Pierre Rabhi, Carrefour des initiatives et des Pratiques Agro-écologiques Skoura - province de Rhmana

Association Terre et Humanisme Maroc

contact : direction@thm.ma ou contact@thm.ma

En plein cœur d’une zone aride de la province de Rhmana, à 30 km de Marrakech, consacrée essentiellement à l’élevage, s’élève le « CIPA », véritable « oasis verte », crée grâce aux pratiques de l’agro écologie. Terre et Humanisme Maroc, avec l’appui de Pierre RABHI, a relevé ce grand défi pour démontrer la pertinence des pratiques agroécologiques, même en milieu hostile, pour promouvoir la souveraineté et la sécurité alimentaires, l’autonomisation des femmes paysannes, la lutte contre la désertification, et la préservation des patrimoines semenciers, face aux menaces du changement climatique. C’est avec l’appui de partenaires (ONU Femmes, Fond de Dotation Pierre Rabhi, Yves Rocher, Ivory Foundation…) que THM développe ses activités de formation au profit des paysans. Autour de la formation, diverses missions ont été définies :
-La gestion des ressources naturelles locales : lutter contre la désertification, favoriser la gestion durable des ressources naturelles et l’adaptation aux changements climatiques.
-Un centre de formation et d’appui aux initiatives locales, pour faciliter la création d’activités génératrices de revenus AGR durables, basées sur la valorisation des ressources naturelles et des produits de terroirs, dans une démarche d’économie sociale et solidaire.
-La formation professionnelle des jeunes ruraux et l’accompagnement dans leurs projets d’insertion économique locale.

Des fermes pédagogiques et expérimentales pour enseigner l’art de la terre aux artisans de la terre

Association Terre et Humanisme Maroc

contact : direction@thm.ma ou contact@thm.ma

- Une ferme agroécologique, c’est d’abord un modèle de valorisation et d’optimisation des ressources locales, qu’elles soient naturelles, humaines, agricoles … et qui vise à démontrer la capacité de l’agroécologie, véritable alternative agricole, à améliorer la production malgré les conditions hostiles. Par là même, il est plus aisé de sensibiliser et convaincre les paysans à adopter une alternative à l’agriculture conventionnelle.
- Pédagogique, le site valorise les pratiques agroécologiques les mieux adaptées au sol et au climat local.
- Productive, la ferme assure la plus grande partie de l’autonomie alimentaire du site et de ses environs. Objectifs auprès de ces cibles (femmes et jeunes y compris les écoliers) :
- Autonomiser les femmes et les intégrer dans un programme d’AGRs qui passera par la création de coopératives de femmes.
- Lutter contre l’exode rural et promouvoir l’employabilité, la même démarche de création de coopérative (par exemple élevage…) est retenue.
- Initier progressivement à l’auto-entreprenariat, à la gestion d’une coopérative, et à la qualité de la production

Mise en place d’une ferme pilote en agriculture biologique

ValBioMaroc

contact : lesconservesbio@gmail.com

Le projet vise la création d’une ferme pilote pour le développement de la production biologique à travers la formation des agriculteurs sur le champ. Les activités sont la mise à niveau technique de la ferme, la conception du programme de formation, et l’organisation des séances de formation au profit des agriculteurs. Le diagnostic de la ferme est réalisé, les actions de mise à niveau sont identifiées, le programme de formation est conçu et un premier groupe a déjà profité d’une séance de formation sur les 7 prévues pour chaque groupe. Ce projet permettra, en développant l’agriculture biologique, d’atténuer les changements climatiques par la séquestration du carbone et par la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Il va bénéficier directement aux agriculteurs de la région et par duplication aux agriculteurs d’autres régions du Maroc.

actualités

Vendredi09septembre

CONTRE LE GASPILLAGE & LES DECHETS – La Journée Climat s’engage !

Depuis le 1er juillet 2016, la loi 77-15 interdit au Maroc la fabrication, l’importation, la commercialisation et l’utilisation de sachets en plastique. Cette démarche historique des pouvoirs publics doit servir d’exemple.

Vendredi09septembre

INITIATIVES MAROCAINES POUR LE CLIMAT – Agir en innovant

Pour encourager les solutions innovantes aux enjeux climatiques et faciliter la diffusion du savoir auprès du public, la Journée Climat fera monter sur scène des associations menant des projets pour le climat.