Pour encourager les solutions innovantes aux enjeux climatiques et faciliter la diffusion du savoir auprès du public, la Journée Climat fera monter sur scène des associations menant des projets pour le climat. Le jour-j, six « initiatives marocaines pour le climat » feront l’objet d’une présentation à l’auditorium, sur les 34 projets éligibles reçus.

Les initiatives marocaines pour le climat sont des exemples concrets qui nous montrent que les solutions sont nombreuses pour réduire notre impact environnemental, augmenter notre efficacité énergétique ou encore changer nos comportements. Elles prouvent également l’importance du savoir, des innovations technologiques et des actions de sensibilisation auprès de la population.

Elles offrent des solutions dans les domaines de l’agriculture, de l’éducation, de l’énergie, de l’économie circulaire, de l’eau, du littoral, du tourisme ou encore de l’habitat. Souvent transversales, les initiatives marocaines prennent également en compte des dimensions sociales pour un développement durable inclusif en ciblant les populations pauvres, les femmes et les jeunes en difficulté.

Initiatives innovantes, elles peuvent être une source d’inspiration et servir de modèles à d’autres organisations pour être dupliquées dans des villes, régions ou pays aux caractéristiques similaires. Vous pouvez consulter l’ensemble des projets éligibles dans la section « Initiatives Marocaines », et accédez au contact des porteurs de projets.

Venez les découvrir le 1er octobre 2016 dans l’auditorium !

LE CLIMAT CHANGE, et nous ?

Réagissez sur Facebook /journeeclimat et sur twitter @JourneeClimat pour nous donner votre opinion sur les Initiatives Marocaines pour le Climat (IMClimat) !

Sur le processus de sélection :

Lancé à plus de 300 adresses mails en juin 2016, l’appel à candidature a permis de recevoir 34 projets éligibles dont 6 ont été retenus pour être présentés durant la Journée Climat. Les projets ont été étudiés par un comité de sélection, composé de membres du GERES, de l’EnSEn, du CMED, de l’AMP, du REMAJEC, du RIAM, de l’association Ribat Al Fath, d’Initiatives Climat et de l’Ambassade de France.

Le jury du comité a évalué les projets selon les critères suivants : pertinence du projet pour le climat, résultats attendus et atteints, impact, durabilité et duplicabilité, rapport entre les résultats atteints et les ressources utilisées, management participatif et impact sur les changements comportementaux. L’originalité du projet et son caractère innovant ont aussi été pris en compte pour la sélection et le jury a veillé à ce que les six projets présentés abordent six thématiques différentes (eau, énergie, habitat, éducation, économie circulaire et agriculture).